Projet IODA icone

Projet IODA : Impression 3D d’accumulateurs à ions lithium

mars 1, 2022 Publié par

Initié en septembre 2021, le projet IODA a comme objectif le développement de matériaux et de techniques de mise en œuvre afin d’imprimer en fabrication additive FDM des accumulateurs à ion lithium (ou batteries).  

Cette nouvelle technologie permettrait la création de batteries adaptées à leur contenant, pour des applications spatiales et la réalisation de nouvelles architectures multidimensionnelles conduisant à des performances électrochimiques améliorées.

La conclusion du projet IODA est prévue pour 2023.

Afin de concevoir et de produire des collecteurs de courant complexe le projet IODA, réunit 4 spécialistes des composites polymères conducteurs, des batteries et de la fabrication additive:

Les 4 membres du consortium IODA
  • Nanovia : Formulateur et fabricant de filaments FDM industriels composites basé dans les Côtes d’Armor.
  • LRCS : Laboratoire Réactivité et Chimie Solides de l’Université de Picardie. Laboratoire reconnu internationalement dans le domaine des accumulateurs électrochimiques.
  • GEMTEX : Laboratoire de Génie des Matériaux textiles de L’ENSAIT (École nationale supérieure des arts et industries textiles)  à Roubaix. Spécialiste dans le développement de composites polymères conducteurs (CPC) par voie fondue.
  • LTI : Laboratoire des Technologies Innovantes de Picardie, spécialisé dans la caractérisation et analyse de procédés.

Projet financé par L’ANR

S’appuyant sur le succès du projet Région OBI-ONE (formulation de filaments PLA composites chargés en matériaux actifs vis a vis du lithium) de LRCS et LTI , L’équipe du LRCS menée par le professeur Loïc Dupont a développé une imprimante à 4 têtes capables d’imprimer les différents composants d’une batterie (anode, cathode, séparateur, et collecteur de courant) à partir de filaments formulés spécifiquement. Un prototype de
batterie complète, fonctionnelle
, a pu être imprimée lors de ce projet.

L’équipe de LRCS : Loïc Dupont, Stéphane Panier, Victor Boudeville, et Sylvie Grugeon et l’imprimante FDM 4 tête développée pour le projet IODA

Avec son expérience dans le développement de composites polymères conducteurs sous forme filamentaires et en s’appuyant sur 2 thèses de doctorat dédiées à l’impression 3D, l’équipe du GEMTEX réalise à son tour les premiers prototypes de filaments pour les applications batteries, s’appuyant sur les analyses et caractérisations du LTI
et les expériences réalisés par le LRCS.

L’équipe de GEMTEX : Christine Campagne , Aurélie Cayla , Maroua Louati

C’est en se basant sur le travail du GEMTEX et du LRCS, ainsi que sur son expérience industrielle que Nanovia finalise la formulation des filaments nécessaires au développement de ces derniers, Ainsi que l’industrialisation de leur version définitive.

Erwan Leneveu et Jacques Pelleter de Nanovia

Vous pouvez suivre le développement du projet IODA via le lien suivant : Projet IODA

Tags :

Classés dans :,