Foire aux questions

Index questions

Générales

Par matériaux

Répones générales

L’aspect de ma pièce imprimée n’est pas propre, des petits fils sont visibles à la surface :

L’état de la buse est à vérifier, les filaments composites usent prématurément les buses laiton. L’idéal est d’utiliser une buse renforcée.

Si la bobine est ouverte depuis quelque temps, le matériau a pu prendre l’humidité de l’air ambiant, il est alors nécessaire de l’étuver une nuit entre 40 et 100°C suivant les références pour obtenir un rendu optimal.

Ma pièce n’adhère pas ou adhère trop au plateau :

La première couche joue un rôle clé dans le bon déroulement de l’impression de votre pièce. Si votre pièce n’adhère pas au plateau, il est possible que le 0 de l’axe Z soit trop haut par rapport à la hauteur de votre plateau et, dans ce cas, la calibration est à revoir.

Certaines références peuvent être difficiles à faire adhérer au plateau, ou inversement sont difficiles à décoller. L’utilisation d’un raft en HIPS permet de pallier à cette éventualité. L’HIPS est un matériau support compatible avec la majeure partie de nos matériaux, à une très bonne accroche au plateau lorsqu’il est chaud et se décolle tout seul au refroidissement.

Ma buse se bouche lors de l’impression :

Deux problèmes peuvent être identifiés si votre buse se bouche lors de l’impression. Si vous utilisez un matériau composite à base de fibres (ABS CF, PLA Lin, PETG CF, PEKK CF, etc.), il est recommandé d’utiliser une buse de taille minimum 0.5 pour ne pas que les fibres bouchent la buse. Les buses 0.6 apportent un compromis idéal entre précision et rapidité d’impression sur nos matériaux composites.

Une température d’extrusion trop basse peut aussi causer des bouchages de buse récurrent. Sur la fiche technique que vous avez reçue avec votre bobine figure des conseils de paramétrage. Vérifier que vous êtes bien dans la gamme de températures indiquée. Ceci dit, la température peut-être à ajusté selon votre vitesse d’impression, plus vous imprimerez vite, plus votre buse devra être chaude, et inversement.

L’adhésion intercouche n’est pas bonne, il y a du warping sur ma pièce :

Lorsque vous imprimez, vous déposez une fine couche chaude de matériau, qui va refroidir plus ou moins rapidement suivant votre imprimante (enceinte fermée, enceinte chauffée) et les paramètres que vous avez renseignés (activation du ventilateur, zone de purge, etc). Lors du refroidissement, des contraintes internes vont apparaître et l’objectif est de les limiter au maximum pour favoriser l’adhésion intercouche et donc la résistance de votre pièce finale ainsi que minimiser le warping. Pour cela, il est conseillé d’utiliser une enceinte chauffée, à une température légèrement inférieure à la température de transition vitreuse et laisser la pièce refroidir avant de la sortir de l’imprimante.

L’utilisation de matériau composite permet aussi de favoriser l’adhésion intercouche, en créant un réseau de micros fibrilles suivant l’axe Z et, en contraignant votre pièce lors du refroidissement afin qu’elle ne se déforme pas et reste identique au fichier que vous souhaitez imprimer.

Combien de mètres de filament se trouvent sur une bobine? :

Les bobines de filament Nanovia sont distribué au poids et non au mètre. Le nombre de mètres par bobine varie donc avec le diamètre du filament et le type de produit.

Pour calculer le nombre de mètres il vous suffit de prendre la masse de la bobine et de la diviser par la masse linéique, que vous trouverez dans la fiche produit.

Réponses par matériaux

Le PC-PTFE n’adhère pas au plateau :

Le PC-PTFE a très peu d’accroche sur la majeure partie des plateaux. Pour faire adhérer votre pièce, il est conseillé d’utiliser un raft en ABS si vous disposez d’une imprimante à deux têtes d’extrusion, ou alors d’utiliser des solutions qui existent sur le marché pour favoriser l’adhésion (plateau perforé, film PEI, etc).

Mon filament de PEKK CF/PEI/PEI CF se débobine tout seul :

Ces trois matériaux sont rigides, il est important de bloquer le filament soit à l’aide du taquet bloquant que vous avez trouvé sur la bobine à son ouverture, soit dans les trous de la bobine prévue à cet effet.

Problème d’impression avec le CF PETG :

Le PETG CF peut sembler avoir bouché la buse. Le problème peut venir de la température de l’enceinte de l’imprimante. Si celle-ci dépasse les 40°C , on observe un « gonflement » du filament dans les tuyaux PTFE provoquant un arrêt de l’entraînement du filament.

Veillez à ce que la température de l’enceinte de l’imprimante reste en dessous de 40°C.

Lorsque j’imprime un matériau flexible, il y a des bavures sur la pièce imprimée :

Les matériaux flexibles, et plus particulièrement utilisés avec des imprimantes avec l’extrudeur déporté (Ultimaker, 3NTR, Ender, etc.), nécessite un retrait plus important que les filaments rigides. Ce paramètre est à modifier dans votre slicer. Une longueur de rétractation de 4mm est généralement suffisante, mais doit être ajustée selon votre imprimante.