nanovia pa-6 a base de filets de peche recyclé dans la presse

Nanovia PA-6 R dans la presse

juillet 22, 2021 Publié par

Nanovia remercie les différentes presses locales ainsi que différents sites relatifs à l’impression 3D qui font part de notre engagement dans le projet RECYPECH.

Logo programme de recyclage de recyopech
30 à 40 tonnes de filets pourraient être recycler. (© le Tregor)

Presse spécialisé

  • Primante 3D : Nanovia annonce le lancement de filaments d’impression 3D issus de filets de pêche recyclés
  • 3D Adept Média : Nanovia développe un nouveau matériau d’impression 3D à partir de filets de pêche recyclés
  • 3D printing media network : Nanovia helps recycle fishing nets into 3D printing filaments
  • 3D Druck : Recycling: Nanovia will alte Fischernetze in 3D-Druckfilamente verarbeiten
  • Stamparein3d : Nanovia nel progetto RECYPECH punta a trasformare delle vecchie reti da pesca in filamenti per la stampa 3d
  • Textile Value Chain : Nanovia has joined a project to turn fishing nets into 3D printing filaments.
  • CEDEF : Veille industrie & nouvelles technologies

Presse générale

  • Le Télégramme : À Plourivo, l’Agglo signe la convention pour le recyclage des filets de pêche usagés
  • La Presse d’Armor : Paimpol : 800 km de filets de pêche à recycler, une filière locale se crée
  • Le Trégor : Perros-Guirec. 800 kilomètres de filets de pêche à recycler
  • Ouest France : Paimpol. Les vieux filets de pêches recyclés et transformés
Plusieurs communes du Trégor dont Perros-Guirec soutiennent le projet. (©Le Trégor archives)

Ce projet concernant le recyclage des filets de pêche usagés, a été initié par GPA en 2019 et rejoint par la coopérative maritime en 2020 avec le soutien de la CCI des Côtes d’Armor et Lannion Trégor Agglomération.

En effet, à partir du 1er janvier 2025, les bateaux de pêche auront l’obligation de recycler les déchets issus de leur activité. Parmi ceux-ci les filets de pêche usagés (FPU) sont évalués à environ 30 à 40 tonnes pour le quartier maritime de Paimpol, qui s’étend de Paimpol à Trédrez Locquémeau. Les acteurs de la filière pêche du secteur de Guingamp-Paimpol et de Lannion-Trégor n’ont pas attendu que le couperet tombe pour se pencher sur la question du recyclage des filets de pêche usagés.

les représentants de Guingamp-paimpol Agglomération (GPA), Lannion Trégor Communauté, la CCI des Côtes d’Armor, la Coopérative maritime de Paimpol, Fil & Fab de Plougonvelin, Nanovia de Louargat, la mairie de Perros-Guirec, l’Adapei-Nouelles Côtes d’Armor et esatco Paimpol ont signé la convention de partenariat sur l’expérimentation des filets de pêche usagés. (© photo ouest France)

Pas moins de 8 représentants impliqués dans cette initiative se sont réunis à l’ESAT de Plourivo le 05 juillet 2021 pour la signature de cette convention.

Quant au démantèlement des filets de pêche, c’est l’ESATCO de Plourivo, un centre d’accueil pour travailleurs en situation de handicap, qui sera chargé de séparer les différents composants des filets (annaux en métal, ralingues / cordage, filets en nylon).

Les filets en nylon (polyamide-6) seront ensuite envoyés à Plougonvelin, à la société Fil&Fab. Là-bas ils seront transformés en matière première pure sous forme de granules.

Pour la dernière étape enfin, les granules se retrouveront dans les locaux de Nanovia à Louargat où ils seront transformés en filaments adaptés pour l’impression 3D FDM.

Nous allons pouvoir procéder aux premiers tests a échelle industrielle la semaine prochaine.

Pour plus d’informations sur cette démarche éco responsable, visiter le site de l’ADAPEI ou du journal le Tregor (via actur.fr).

Classés dans :,