Défense

Nanovia et Makershop aux écoles militaires de Bourges – en lire plus

La fabrication additive permet aux acteurs du secteur de la défense de pallier certaines problématiques rencontrées sur le terrain, telles que la disponibilité des pièces de rechange lors de missions à l’étranger, ou bien des capacités de stockage limitées.

Les pièces de rechange peuvent être imprimées en temps réel dans des fablabs mobiles et autonomes permettant une remise en service rapide des véhicules et des équipements.

La fabrication additive offre ainsi une adaptabilité aux aléas des missions sur terre, en mer comme dans les airs. Elle bénéficie d’une grande rapidité d’exécution permettant la création de pièces complexes et détaillées sur des series limitées.

Son aspect sur-mesure permet également de répondre aux besoins spécifiques des intervenants sur le terrain (crosses, poignées sur-mesure…).

Son spectre d’utilisation est vaste : de la fabrication de pièces de rechange à la fabrication de drones ou de pièces d’armement.

Exemples d’application :

  • Formation/enseignement: maquettes et répliques (armes, mines) – PLA
  • Séries limitées : drones spécialisés – PETG CF / TPU 70D
  • Ressorts non métaliques: – TPE 22D
  • Allègement ou confection sur mesure d’armes à feu (rail, crosse, poignet, bipied) – ABS AF / CF
  • Réparation de pièces sur les véhicules – ABS AF / CF
  • Réparation de composants moteurs – PEI CF / GF , PEKK CF / GF
  • Protection d’équipements éléctriques sensibles: (radio, ordinateurs de bord) – ABS ESD
  • Création de pièces radio opaques: protection d’équipement, camouflage – PLA XRS
  • Armement aéronautique – Mt Inox 316l , Cr Sic

10 résultats affichés